Les intérêts de la vente en viager

La vente en viager est le transfert d’une propriété à une autre personne en recevant le prix petit à petit sous forme de rente. Elle est avantageuse aussi bien pour le vendeur ou crédirentier que l’acheteur ou débirentier. Cette forme de vente est plutôt destinée pour les vendeurs assez âgés qui voudront se constituer une véritable retraite. Elle s’adresse à toute tranche d’âge d’acheteur dans l’espoir de réaliser une bonne affaire.

Sur quoi est basée la vente en viager ?

vente-en-viager-fonctionnnementLa vente en viager est très aléatoire. Tout dépend de la longévité du vendeur. On distingue deux types de vente en viager : viager sur une seule tête et viager sur plusieurs têtes. Dans le premier cas, l’acheteur verse la rente jusqu’au décès du vendeur. Dans le deuxième cas, il verse la rente jusqu’au décès du dernier propriétaire vivant. Dans le cas où le vendeur est mourant, la vente sera automatiquement annulée puisqu’elle n’aurait pas encore couvert le prix estimé de la maison. La vente en viager sera une source de revenus complémentaires pour le vendeur. Elle est un achat plus souple pour l’acheteur puisqu’il peut petit à petit payer le prix selon ses propres revenus.

Que choisir entre viager libre et viager occupé ?

vante-viager-occupeLe calcul de la rente comme les modalités de paiement diffèrent selon l’état de la propriété. En cas de viager libre, le prix estimé du bien est converti directement en rente. L’acheteur peut prendre usage des lieux dès la signature du contrat.
En cas de viager occupé, le calcul du prix est plus complexe. Il faut estimer tout d’abord le prix de l’occupation qu’il faut déduire du prix de vente. En effet, le vendeur jouit encore de droit d’habitation dans le logement même après la signature du contrat. Ce droit sera gardé jusqu’au décès du conjoint du crédirentier. Toutefois, il ne peut pas mettre en location le bien. Les charges de réparation, les charges locatives, la taxe d’habitation resteront à la charge du vendeur. La taxe foncière et les grandes réparations quant à elles seront à la charge du débirentier.

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.