Le calcul de la rente viagère

La rente viagère est une solution pour les personnes qui veulent toucher un complément de revenus durant toute sa vie et acceptent d’abandonner leur capital. Par le contrat, l’assureur se doit de verser une mensualité jusqu’à votre décès.

Les avantages et les inconvénients

mauvaise-rentePour la rente viagère, on n’a pas à se préoccuper de la gestion de l’épargne. On n’a pas à craindre de la baisse de la rente qu’en cas d’inflation. Il est également possible de revaloriser sa rente en fonction de l’espérance de vie et d’un taux d’intérêt technique. La fiscalité pour cette rente viagère est moins avantageuse, comparée à celle de l’assurance vie. Les revenus issus de ce placement sont imposés comme la pension de retraite. Ils sont soumis aux prélèvements fiscaux et sociaux.

La base de calcul

calcul-de-rente-viagereIl n’y a pas de règle fixe pour déterminer le montant de la rente viagère. Il est discutable et est fixé entre le client et son assureur. Plusieurs éléments entrent dans le calcul notamment la valeur vénale du bien estimée au jour de la vente. On détermine celle-ci suite à une expertise et selon le marché immobilier. On prendra également en compte l’âge du crédirentier et son espérance de vie. Ce dernier est une valeur estimative que l’on fixera en fonction de ladite « table de mortalité ». On évaluera également s’il doit avoir ou non un versement de bouquet. Certains facteurs comme les droits de jouissance et d’occupation du client, la rentabilité théorique ainsi que l’éventuelle réversibilité de la rente entreront en jeu. Le contrat de la rente viagère va également prévoir une condition de révision et l’indexation de la rente. La révision peut être faite en fonction de l’indice de l’INSEE, du coût de construction ou du barème de la loi des finances.

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.