Le coût d’un travail de terrassement

Pour procéder à un travail de terrassement, quelques étapes sont incontournables. Selon la grandeur du terrain, mais aussi selon le type de sol, le travail peut être fait à la main ou avec des engins de terrassement. Le coût varie donc en fonction de cela.

Les étapes pour procéder à un terrassement

cannaux-d-evacuation Avant le travail de terrassement, procéder à une délimitation du terrain. Par ailleurs, repérer les éventuels canaux ou dispositifs d’évacuation qui se trouvent sur le terrain, pour ne pas les endommager. Les services d’un géomètre peuvent alors être nécessaires notamment s’il s’agit de la construction d’une nouvelle maison.
Concernant le travail de terrassement, vérifier l’existence d’une pente. Celle-ci permet d’éviter la stagnation d’eau sur le terrain. Par ailleurs, la mise en place de système d’évacuation (canaux…) peut se révéler nécessaire. On peut alors procéder au déblai, c’est-à-dire à l’évacuation de la terre et des gravats. Après cela, il faut installer un film géotextile pour empêcher les racines de monter jusqu’à la surface. Et en dernier lieu, on procède au remblaiement.

Combien coute un travail de terrassement

cout-du-terrassementS’il s’agit d’une petite superficie et d’un sol facile à « travailler », les étapes ci-dessus peuvent être réalisées à la main, à l’aide d’une pioche, d’une barre à mine et d’une brouette. Mais pour les grands terrains et/ou les types de sol difficiles à creuser (sols rocheux par exemple), des engins peuvent être nécessaires. Le coût du terrassement varie selon qu’on décide de louer des engins, que l’on fasse le travail seul ou que l’on fasse appel à une entreprise de terrassement. A titre indicatif, une mini-pelle se loue par exemple à partir de 220€ par jour et un marteau piqueur à partir de 70€ par jour. Si l’on fait appel à une entreprise, une prestation complète revient à partir de 60€ par heure.

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.